4 astuces hygiène auxquelles on ne pense pas mais qui limitent l’acné

Hello Hello!

Le premier article sur le blog, ça se fête non? J’avoue secrètement espérer ne pas faire trop de fautes d’orthographe et avoir ne serait-ce que deux personnes qui me lisent (coucou les copines, coucou soeurette).
Trêve de bla-bla.

Aujourd’hui je reviens (ou plutôt je viens) parler de ce vaste sujet qu’est l’acné. Croyez moi, la peau acnéique je connais bien: j’en ai eu jeune et pas style trois boutons dans la période rouge du mois. Non, moi c’était plutôt épidémie de mini-boutbout (c’est mimi dit comme ça, mais on appelle ça « micro kyste » (pas glam’)), avec deux voire trois énormes sous la peau (encore moins glam’) en permanence sur le front/joues. Après moultes traitements (dont Roaccutane), je suis aujourd’hui sous Androcur (très controversé, je sais).
Avant toute chose ma petite Jacquie, sache que cet article t’es adressée si tu fais principalement de l’acné dite « adolescente » et non « hormonale ». L’acné « adolescente » (mais qui pourtant peut arriver bien après) est un trop plein de sébum: les pores de la peau s’obstruent et créer des boutons. De l’autre côté, l’acné « hormonale » surgit des buissons lors d’un dérèglement interne (règles, déséquillibre hormonale, etc). L’acné adolescente se résout par des traitements plus ou moins lourds qui régulent le taux de sébum, ou se limite avec une bonne hygiène de vie, tandis que l’acné hormonale nécessite un tout autre traitement afin de régler les hormones.
Fin de la partie explications reloues.
Du coup, pendant ces dernières années de bataille acharnée contre ces boutbout qui pourrissent la confiance en soi, j’ai adopté quelques techniques pour limiter leurs apparitions. Et c’est donc, mesdames/messieurs sous vos regards ébahis que je vous présente mon top 4 des mesures d’hygiène auxquelles on ne pense pas et qui pourtant permettent une amélioration de la qualité de la peau!

 

Moi le matin quand je me réveille avec un nouveau bouton
  • Les serviettes de bain
Mise en situation: 20h30 après une journée de cours à parler de businessmachinchose, Michel (mon cerveau) en compote, je sors de la douche. Machinalement, je prends ma serviette et la presse contre mon visage pour essuyer l’eau qui coule depuis 20 minutes sur ma tronche.
Erreur fatale: La serviette de bain que tu viens de te mettre sur la face, c’est la même que celle qui a essuyé tout ton corps, dont les parties que je n’évoquerai pas ici pour cause de dégueuli. Sur cette serviette il y a donc environ l’équivalent de la population du Japon en bactéries, et tu viens de toutes les inviter pour un voyage gratos dans tes pores ouverts par la buée de la douche.
La solution de Tati Clara: pour éviter un carnage de type explosion de bouton au réveil, on privilégie les petites serviettes que l’on réserve exclusivement pour le visage. On les utilise deux ou trois fois et hop, on les met au lavage. Si on est dans une période d’acné intense, à ce moment là on utilise des mouchoirs ou des cotons à usage unique.
  • Le téléphone/l’ordinateur
Mise en situation: En bonne grosse reloue que je suis, je passe 24h de ma journée sur mon téléphone ou mon ordinateur: et vas y que ça appelle les copines pour raconter le nouveau gossip, et vas y que ça partage des photos de lapins mimi à la soeurette sur insta.
Erreur fatale: Selon le Dr Svenja Möllgaard, on se toucherait le visage environ 250 fois par jour. Sur un clavier d’ordinateur, on compte environ 511 bactéries au centimètre carré, et sur un portable on trouve environ 7000 types de bactéries différentes. Visage…clavier…portable… Une bien belle autoroute que voilà.
La solution de Tati Clara: Il est évident que la reloue qui sommeille en nous ne peut pas s’arrêter de passer tout son temps sur les écrans. En revanche, on limite l’import/export de bactéries en nettoyant régulièrement l’écran de son portable et le clavier de son ordinateur avec un spray dédié à cet usage. Ca ne coûte pas très cher, ca prend une minute et ça vous sauve une peau.
  • Les écharpes/bonnets etc
Mise en situation: -10° dehors, 10 pulls et trois paires de chaussettes sur moi, j’enroule mon écharpe de 6 mètres de long et mets mon bonnet. Ça y est je suis parée: on ne voit plus que mes yeux (et encore).
Erreur fatale: Depuis combien de temps je les aies pas lavé? Oups, j’ai fais trainé par terre le 6ème mètre de mon écharpe, tant pis je le réenroule autour de moi.
La solution de Tati Clara: Ça paraît évident dit comme ca, mais moi la première j’y pense une fois tout les 36 du mois: laver ses écharpes et bonnets c’est s’éviter de l’acné sur les joues et le front… Ce sont des accessoires qu’on enlève et qu’on remet en permanence, l’écharpe récupère les bactéries sur le siège du métro où on l’a posé, le bonnet essuie le sébum qu’on a sur le front, et le ré-étale lorsque on se le revisse sur le crâne, etc etc… Un lavage de temps en temps ne fait donc pas de mal…!
  • Les pinceaux
Mise en situation: 7h30 du matin, la tête enfarinée et Michel (mon cerveau, toujours) encore ailleurs, je me tartine le visage avec 46000 produits différents, 3 pinceaux et une éponge. « tiens, il est un peu crade ce pinceau, je vais le passer sur ma mains pour enlever tout ça » (avouez on l’a toutes fait)…
Erreur fatale: Ma petite Jacquie, ce que tu viens de t’étaler sur la mains, c’est qu’une infime partie de toute la cradité de ton pinceau. Parce que oui, il reste le fond de teint d’hier dessus, d’avant hier aussi, puis peut être d’y a un mois tant qu’on y est. Et vas y que je me remet le sébum d’hier sur ma face, histoire d’entretenir tout mon élevage de bouton.
La solution de Tati Clara: Pour éviter ça, on lave ses pinceaux une fois par semaine minimum, et si possible on agrandit sa collection pour éviter d’utiliser les mêmes toute la semaine. Le top du top? Après le lavage, on pschit du désinfectant dessus.

 

Eh bien voilà! C’était mes 4 astuces hygiène auxquelles on ne pense pas et qui pourtant permettent de limiter l’acné! Il est évident que je conseille avant tout d’aller consulter un spécialiste si l’acné est importante, je partage ici juste quelques astuces que j’ai découvertes lors de ma période peaudemerde!
J’espère que cet article t’a plu et que tu as appris quelque chose. On se retrouve dimanche pour de nouvelles aventures! Tchao la famille!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “4 astuces hygiène auxquelles on ne pense pas mais qui limitent l’acné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.